Catégorie "Non classé"

Reconfinement : 10 questions sur votre projet immobilier

​Le confinement débuté le 30 octobre est moins sévère que sa version du printemps. Il a toutefois un impact sur vos projets immobiliers. On fait le point !

 

Allassac - Place Charles de Gaulle

 

1. Les acteurs de l’immobilier continuent à travailler

Même si les agences sont fermées, les agents immobiliers sont autorisés à travailler et à se déplacer dans le cadre de leur activité professionnelle. Les études notariales sont ouvertes, il est donc possible de signer des actes, de préférence à distance, ou sur place si ce n’est pas possible à distance. Les diagnostiqueurs continuent également à travailler.

2. Déménagements : autorisés

Vous pouvez déménager. Même si ce n’est pas prévu sur l’attestation dérogatoire, le décret du 29 octobre 2020 fixant les conditions du reconfinement l’autorise bel et bien. En plus de l’attestation dérogatoire sur laquelle vous cocherez « Motif familial impérieux », vous devez prévoir un justificatif de changement de domicile (contrat de bail, acte notarié…) ou le contrat que vous avez signé avec l’entreprise de déménagement. Par contre vous ne pourrez pas compter sur l’aide de vos amis qui ne pourront pas produire ce type de justificatif puisqu’ils ne déménagent pas à titre personnel.

3. Quitter ou entrer dans un logement en location : possible mais…

Les états des lieux d’entrée et de sortie déjà prévus sont maintenus. Pour ceux qui restent à organiser, par contre, c’est incertain. Des précisions sont attendues de la part du Ministère du logement. En attendant, si le locataire et le propriétaire se font confiance, il est possible de procéder à des états des lieux dématérialisés.

4. Visiter un bien… virtuellement

C’est interdit en physique car cela ne fait pas partie des motifs prévus sur l’attestation dérogatoire, et le décret du 29 octobre reste muet sur la question. Il faut donc privilégier, lorsqu’elle est proposée, la visite virtuelle ou video. Les acteurs de l’immobilier sont néanmoins en discussion avec le gouvernement pour tenter d’obtenir un assouplissement sur ce point.

5. Signer un bail, faire une offre : oui dans un seul cas

Votre agent immobilier peut venir chez vous avec le bail ou l’offre prêt à signer, mais il vaut mieux privilégier la signature à distance, soit papier par La Poste, soit par signature électronique. En pratique, cela correspond au seul cas où la visite a eu lieu avant le reconfinement… ou alors vous avez confiance dans la seule visite virtuelle !

6. Signer un compromis à distance ou en physique

Votre agent immobilier peut venir chez vous avec le compromis et ses annexes prêt à signer. Il vaut cependant mieux privilégier la signature à distance. Ceux qui ont fait rédiger leur compromis par un notaire peuvent toutefois se rendre à l’étude du notaire si la signature à distance n’est pas possible. En effet, les études notariales restent ouvertes !

7. Préparer la vente de votre bien : aucun problème

Si vous passez par un agent immobilier, celui-ci peut venir sur place pour faire et vous remettre une estimation, et signer avec vous un mandat. Les diagnostiqueurs, photographes et vidéastes peuvent également intervenir. L’agent immobilier peut enfin réaliser seul des visites video.

8. Assemblées générales de copropriété : à distance

Il est possible de convoquer des assemblée générales de copropriété, mais elles ne peuvent se tenir qu’en visioconférence. Les assemblées générales de copropriétaires prévues en physique doivent être reconvoquées pour être tenues en visioconférence.

9. Permis de construire et autres autorisations d’urbanisme : ça continue

L’instruction des dossiers se poursuit normalement, les services publics étant toujours ouverts.

10. Instruction des demandes de prêt immobilier : pas d’interruption

Les banques poursuivent normalement leurs activités. Une partie de leur personnel pourrait être en télétravail comme au printemps dernier, on peut cependant imaginer qu’avec l’expérience acquise, les délais de réponse resteront cette fois-ci maîtrisés.

 

En savoir plus

Décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

MaPrimeRénov, la nouvelle prime aux travaux de rénovation énergétique

​Lancée officiellement le 8 janvier 2020, MaPrimeRénov’ est la nouvelle prime de l’Etat pour accélérer et simplifier les travaux de rénovation énergétique. Remplaçant déjà le CITE, elle est vouée à fusionner et regrouper différentes aides publiques.

 

MaPrimeRenov

 

MaPrimeRénov’, c’est :

  • Une aide versée dès la fin des travaux, sans attendre une réduction fiscale 18 mois après…,
  • Un dossier de demande simplifié et en ligne,
  • Une aide finançant mieux une grande variété de travaux performants d’isolation, de ventilation ou de changement de mode de chauffage, ainsi que la réalisation d’un audit énergétique.

Précédemment ouverte sous conditions (ressources, logement), elle est étendue à l’ensemble des propriétaires occupants comme bailleurs, mais aussi aux copropriétés.

A Allassac, elle vient s’ajouter à toutes les autres aides à la rénovation proposées dans le cadre de l’OPAH-RU.

 

En savoir plus

Présentation officielle du dispositif MaPrime Rénov’
Demandez conseil à La Maison d’Habitat de l’Agglo de Brive-la-Gaillarde

Passage de témoin à La P’tite boutique d’Allassac

Neuf ans après avoir créé La P’tite boutique, Ghislaine FERNANDEZ prend sa retraite. Mais La P’tite boutique reste ouverte, et Linda BERGAMOTTI, qui prend la suite, entend bien prendre toute sa part à l’animation du centre-ville d’Allassac.

 

La P'tite boutique d'Allassac

 

Elle attendait ce moment avec impatience, c’est désormais fait : Ghislaine FERNANDEZ, qui a créé et animé pendant 9 ans La P‘tite Boutique d’Allassac, Place Charles de Gaulle, a passé ce 28 août la main à Linda BERGAMOTTI. Une page qui se tourne pour cette femme très active, arrivée en 2011 à Allassac, et qui profitera bientôt pleinement de sa retraite après avoir accompagné Linda dans ses premières semaines d’exercice.

Ghislaine confie, dans un large sourire, « Je suis très heureuse que Linda prenne ma suite, car je redoutais de ne pas trouver de repreneur et de voir disparaître ce que j’avais créé. » Attentive aux besoins et aux goûts de sa clientèle, Ghislaine, et désormais Linda, proposent une sélection sans cesse renouvelée de vêtements de saison, d’objets de décoration, de cadeaux et de jeux traditionnels pour enfants. « Il y en a pour tous les goûts et tous les âges » confirment-elles.

Linda est maintenant installée avec son mari et sa fille de 13 ans dans l’appartement au-dessus de la boutique. Car au-delà de la reprise de la boutique, c’est aussi une nouvelle vie qui démarre pour la petite famille venue de l’Oise. Après avoir exercé 20 ans comme comptable dans une PME, Linda souhaitait reprendre un commerce. L’idée de déménager en Corrèze, où ils avaient déjà passé plusieurs fois des vacances, a peu à peu mûri dans l’esprit de Linda et son mari. Au cours de leurs recherches, ils découvrent que le charmant immeuble et la boutique de Ghislaine sont en vente. Les photos sont séduisantes, l’annonce vante Allassac : il n’en faut pas plus pour les convaincre de prendre leur voiture et débarquer à Allassac début novembre dernier. La visite sur place est un vrai coup de foudre, et le courant passe très vite entre Linda et Ghislaine, les deux femmes ayant des goûts communs autour, notamment, de la décoration.

Le confinement retardera un peu l’aboutissement du projet, mais tout cela est déjà loin. Linda regarde vers l’avenir et prépare déjà la collection hiver : les rencontres avec les fournisseurs sont prévues courant septembre. En la regardant s’affairer entre les portants pour conseiller au mieux une cliente fidèle, le doute n’est pas permis : la boutique reste en de bonnes mains !

 

En savoir plus

Retrouvez les détails de cette vente réalisée par Quartier Privé Immobilier Allassac

Louer ou acheter à plus de 100km de chez vous désormais possible!

Dans une relative discrétion, l’attestation de déplacement de plus de 100km a été modifiée le 21 mai : un changement pourtant important pour tous ceux qui réalisent une opération immobilière ou qui doivent déménager.

 

Panneaux d'agences immobilières à Allassac

 

C’était très attendu depuis le début du confinement par tous ceux qui doivent déménager ou qui ont un projet immobilier en cours, à l’achat comme à la location. Les interrogations se faisaient même plus pressantes depuis le début du déconfinement, comme en attestent les discussions que nous avons eues avec des acquéreurs sous compromis ou des prospects.

Il est désormais possible de déménager au-delà de 100 kilomètres et dans un autre département. Un arrêté paru au Journal Officiel le 21 mai prévoit en effet un huitième cas que l’on retrouve sur la nouvelle attestation pour les déplacements de plus de 100km. Celle-ci comporte donc une huitième case relative aux « déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou la location d’un bien immobilier insusceptibles d’être différés ». Auparavant, il fallait un « motif impérieux » dûment justifié.

Ainsi, si vous devez prendre un bien en location, passer chez le notaire ou plus simplement rechercher un bien immobilier en vue d’une mutation ou d’un déménagement, vous pouvez cocher cette case, sans oublier de vous munir des justificatifs nécessaires. En particulier, pour ceux d’entre-vous qui sont au tout début de leur projet, vous devez prouver que votre démarche est « insusceptible d’être différée » en produisant, par exemple, une promesse d’embauche.

Selon Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, l’objectif est de « permettre aux Français de reprendre leurs projets immobiliers et d’encourager la reprise d’activité du secteur ». C’est surtout le moyen, pour ceux qui souhaitent construire leur avenir professionnel loin de leur résidence actuelle, de pouvoir enfin faire avancer leur projet!

 

En savoir plus

Décret n° 2020-604 du 20 mai 2020 (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Téléchargez la nouvelle attestation sur le site du Ministère de l’intérieur (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Cap Sud-Ouest nous fait visiter les gorges de la Vézère

L’émission « Cap Sud-Ouest » de France 3 dévoile une partie des gorges de la Vézère que peu d’entre-nous, même les plus anciens, ont pu voir.



A partir d’Uzerche, en canoë, en drone-camera, en grimpant ou tout simplement en marchant, l’émission nous fait découvrir ou redécouvrir les 15 à 20 kilomètres qui mènent de la vallée encaissée à la plaine d’Allassac.

C’est le prétexte choisi pour visiter Uzerche, la Perle du Limousin, son riche passé et ses belles maisons, et rencontrer Marc Brossard, entraineur de Canoë Kayak, Nicolas, éducateur sportif chez Oxygène Sports Nature, et René Maury, de la Cave viticole des Coteaux de la vallée de la Vézère à Allassac.

L’ancien abattoir Mazière est à vendre à Allassac

Le site, à l’abandon depuis plusieurs dizaines d’années, pourrait y gagner une nouvelle vie.

 

Vue de l'ancien abattoir Mazière à Allassac

 

Nous avons été retenus par le propriétaire du site pour l’accompagner dans la vente de ce site emblématique de la vie économique d’Allassac. Découvrez l’histoire et des photos exclusives de ce site en lisant notre article.

 

En savoir plus

L’ancien abattoir Mazière est à vendre : offrez-vous un site emblématique d’Allassac !

Nouveau à Allassac : une station de lavage sans risques de rayures

De nombreux automobilistes déplorent les rayures parfois infligées à leur véhicule par les stations de lavage automatiques. Ouverte le 28 avril, la station de lavage Bouillaguet met fin à ce risque.

 

Portique de lavage sans contact

 

Depuis mardi, la Station lavage Bouillaguet propose pour nos voitures un robot-portique de lavage haute pression de dernière génération, sans brosse. L’absence de brosse permet un lavage sans contact, et donc sans aucun risque de rayures. Sont également disponibles un poste de nettoyage haute pression avec une lance, un aspirateur et un gonfleur.

La Station de lavage Bouillaguet se trouve sur le site la station-service Avia, au Bois Communal, qui propose aussi depuis l’été dernier la distribution automatique de baguettes avec la Boulangerie Salesse.

Une offre spéciale est lancée à l’occasion de cette ouverture, rendez-vous sur la page Facebook de la Station lavage Bouillaguet pour en savoir plus !

 

En savoir plus

Page Facebook de la Station lavage Bouillaguet (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)
Coordonnées GPS : 45.2472862,1.4834024.

Allassac : routes barrées!

Il n’est plus possible d’accéder au centre-bourg d’Allassac par la D25 depuis le 3 mars. En centre-bourg, la circulation rue de la Liberté est suspendue par mesure de sécurité face au risque d’effondrement d’une maison.

 

Route barrée

 

RD25 : la chaussée s’affaisse

Sur la RD25, au lieu-dit « Le Buffalou », juste avant Le Pont Salomon en venant de l’A20, la circulation était alternée depuis déjà quelques semaines en raison d’un affaissement de la chaussée dans le virage. Celui-ci était visible depuis longtemps, mais il s’est rapidement aggravé ces derniers temps. Cela a justifié d’abord la circulation alternée, puis, désormais, la fermeture totale de la route jusqu’au 30 avril selon les services du Département, en charge de l’entretien de la RD25. Les allassacois ont tôt fait de trouver des itinéraires de remplacement, notamment via le Bois Communal. Mais la route étant étroite, les croisements de véhicules nécessitent de rouler sur le bas-côté, qui est devenu en 48 heures en véritable bourbier. De son côté, le Département a mis en place une déviation plus praticable par la sortie 50 de l’autoroute direction Objat, puis la RD148 passant par Saint-Viance et aboutissant au rond-point d’Intermarché.

 

 

Rue de la Liberté : une maison mal en point

En centre-bourg, c’est un autre panneau « Route barrée » qui a fait son apparition rue de la Liberté (rue qui aboutit près de la boulangerie Denaes), en raison du risque d’effondrement d’une maison déjà connue des riverains pour son mauvais état. Compte-tenu de la menace que fait courir cette maison pour la sécurité publique, la mairie d’Allassac a donc pris le 27 février un arrêté de péril imminent faisant injonction aux propriétaires de procéder à sa mise en sécurité. En particulier, l’arrêté mentionne la chute d’ardoises du toit et un balcon qui pourrait chuter sur la chaussée. En pareil cas, le propriétaire dispose d’un délai fixé par l’arrêté pour faire cesser le risque. S’il ne fait rien, la mairie peut effectuer les travaux aux frais du propriétaire.

 

Route barrée rue de la Liberté à Allassac

 

En savoir plus

Arrêté départemental de fermeture de la RD25 à Allassac au lieu-dit « Le Buffalou » (PDF)

Carte de l’itinéraire de déviation suite fermeture de la RD25 à Allassac au lieu-dit « Le Buffalou » (PDF)

Procédure d’arrêté de péril (site service-public.fr)

L’émission « Tous les chemins mènent à vous » à Allassac

Le 17 octobre dernier, la sympathique émission de France 3 Nouvelle Aquitaine a posé ses valises à Allassac et rencontré Jean-Louis Lascaux, Maire, le menuisier Michel Chouffier (MC Créations), Rémy Poumeyrol, le dynamique Principal du Collège Mathilde Marthe Faucher, et Didier Poisson, l’organisateur du Festival Rockabilly.



Côté ville, Jean Louis Lascaux revient sur l’histoire des ardoisières de Corrèze, et Michel Chouffier explique pourquoi il est amoureux d’Allassac.

Côté animation, Remi Poumeyrol parle de la remarquable exposition David Bowie, organisée en collaboration avec son photographe officiel Philippe Auliac, lui aussi Corrézien. Et Didier Poisson, un ancien parisien, partage sa passion du Kustom.

Quatre personnages très différents, mais quatre personnages qui façonnent à leur manière la vie et l’histoire d’Allassac. On regrettera juste l’absence de femmes dans cet aperçu des talents locaux, et pourtant, elles sont loin de démériter !

Allassac et ses maisons « bourgeoises »

France 3 Nouvelle Aquitaine a emmené il y a quelques mois ses téléspectateurs à Allassac pour un petit cours d’histoire architecturale de la Ville, dont nous vous faisons partager le contenu.



A notre connaissance, à part Brive, peu de villes alentours peuvent se targuer d’avoir un patrimoine architectural aussi varié qu’Allassac. Ce reportage en offre un aperçu, certes très imparfait, mais qui permet de se faire une première idée.

Si vous venez à Allassac, marchez dans le bourg et les villages alentours, vous verrez à peu près tout ce qui a pu se faire dans la région entre le XIIème siècle et aujourd’hui, de l’église fortifiée à la maison cubique en passant par les bâtiments traditionnels en schistes ardoisier et le style Art Nouveau.